Sud-Ubangi : Le président de l’Association des commerçants de Gemena aux arrêts

Ebele Moninga, président de l’Association des commerçants de Gemena (ACOGEM) est aux arrêts depuis le jeudi 10 juin dernier.

Son arrestation fait suite à une plainte de maître Kabo Lambo Kabalango, directeur du cabinet adjoint du gouverneur Jean-Claude Mabenze Gbey Benz, adressée au procureur général près la Cour d’appel du Sud-Ubangi à Gemena dont une copie est parvenue à la rédaction de 7SUR7.CD ce samedi.

Ebele Moninga est poursuivi par la justice pour deux chefs d’accusation à savoir : « outrage et imputations dommageables ».

À en croire maître Kabo Lambo Kabalango, le président de l’Association des commerçants de Gemena, Ebele Moninga, l’a traité de quelqu’un qui cherche sa tête et qui projette un conflit entre les provinces du Sud-Ubangi et de la Mongala.

Une dénonciation qu’il a faite dans une correspondance adressée au vice-premier ministre et ministre de l’intérieur et sécurité du gouvernement Sama Lukonde.

Le directeur du cabinet adjoint du gouverneur Mabenze, maître Kabo Lambo, qui nie cette dénonciation a saisi la justice pour que l’auteur de ladite correspondance réponde de ses actes.

Il sied de noter que le président de l’Association des commerçants de Gemena, Ebele Moninga, accuse également le directeur du cabinet adjoint du gouverneur de province de protéger les étrangers qui vendent en détail et qui exercent le petit commerce dans la ville de Gemena. Des allégations rejetées par maître Kabo Lambo qui renchérit que ces expatriés sont protégés par le traité de l’HOADA qui leur donne droit d’exercer le petit commerce au même titre que les nationaux.

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer