Sesanga : « L’occupation de Bunagana par le M23, soutenu par le Rwanda, est le symbole du recul et de la faillite du régime actuel »

Pour le député national Delly Sesanga, l’occupation de la cité frontalière de Bunagana dans la province du Nord-Kivu, est une preuve de la faillite du régime actuel, mené par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. 

Delly Sesanga l’a déclaré ce vendredi 14 octobre 2022 dans son discours à l’occasion du lancement des travaux du deuxième bureau politique de l’Envol.

« L’occupation de Bunagana par le M23, soutenu par le Rwanda, force au demeurant jadis vaincue en 2012, est en réalité le symbole de ce recul et de la faillite politique du régime actuel qui a orchestré un chaos diplomatique et sécuritaire par des décisions ayant amplifié une situation sécuritaire pourtant bien connue de tous », a déclaré Delly Sesanga. 

Dans la foulée, l’élu de Luiza au Kasaï-Central exige le retrait des rebelles du M23 de la cité frontalière de Bunagana.

« Tout en exigeant le retrait du M23 de Bunagana et ce, sans condition, il nous faut mesurer les conséquences de ces décisions prises par un régime inconsequent depuis 2019, lesquelles ont alimenté la dégradation de la situation actuelle », a renchéri Delly Sesanga. 

En outre, le président de l’Envol a soutenu que la République démocratique du Congo souffre de ne pas être gouvernée. Pour appuyer son argumentaire, il a évoqué le conflit sécuritaire à Kwamouth, qu’il a aussi déploré. 

Ouvert ce vendredi, le deuxième bureau politique de l’Envol va se clôturer ce dimance. Durant ces 3 jours, les participants vont notamment se pencher sur le deuxième congrès du Parti qui interviendra l’année prochaine, précisément avant la tenue des élections générales en décembre. /7sur7.cd