Roi Philippe : « la RDC peut compter sur le soutien de la Belgique au niveau des instances internationales»

Le roi de la Belgique, Philippe, est, dans son discours adressé au peuple congolais ce mercredi 08 juin à l’esplanade du palais du Peuple à Kinshasa, revenu sur la coopération militaire entre la République Démocratique du Congo et le royaume de Belgique.

A l’en croire, cette reprise a notamment comme objectif de restaurer la paix dans la région des Grands Lacs.

« Vous pouvez compter sur le soutien de la Belgique dans les instances internationales à toute initiative visant la stabilité et le développement harmonieux de la région des Grands-lacs », a déclaré le roi Philippe.

Et d’ajouter : « La reprise progressive de notre coopération militaire s’inscrit dans la même logique ».

Le roi Philippe a, par conséquent, encouragé le dialogue entre la RDC et ses voisins.

« Je tiens surtout, en ce moment difficile pour votre pays, à saluer les efforts pour remettre le Congo sur la carte du continent, en renouant le dialogue avec vos voisins et en cherchant ensemble des solutions globales aux problèmes de la région », a-t-il déclaré.

Le monarque belge a également salué le rôle joué par l’armée congolaise pendant les deux guerres mondiales, aux côtés de l’armée belge.

« Nous n’oublions pas non plus vos soldats qui ont combattu aux côtés des nôtres sur différents champs de batailles de deux guerres mondiales. Nous avons le devoir de mémoire à l’égard de leurs sacrifices », a renchéri le roi Philippe.

Pour rappel, la coopération militaire entre la RDC et la Belgique avait été interrompue en avril 2017 par l’ancien président de la République, Joseph Kabila. Ceci suite à la critique de l’ancien ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, contre la nomination de Bruno Tshibala, un transfuge de l’opposition à l’époque, au poste de premier ministre.

Cette coopération a repris progressivement depuis que Félix Tshisekedi a été élu président de la République.

« L’heure est à la reprise bilatérale multisectorielle, singulièrement dans le domaine militaire », avait publié en mai 2019 la présidence congolaise après la réception par Félix Tshisekedi des représentants du ministère belge des affaires étrangères.

Acturdc.com