Risque de pénurie mondiale de cuivre et de cobalt suite à une grève de chauffeurs de camions à Kolwezi

L’approvisionnement en cuivre et en cobalt provenant de la RDC est bloqué en raison d’une grève des chauffeurs de camions qui a débuté fin octobre.

L’approvisionnement en cuivre et en cobalt provenant de la RDC est bloqué en raison d’une grève des chauffeurs de camions qui a débuté fin octobre. Des sociétés telles minières, dont Glencore et CMOC, produisent du cuivre et du cobalt qui se trouvent actuellement immobilisés à Kolwezi.

2 700 camions transportant environ 89 000 tonnes métriques de cuivre sont bloqués à Kolwezi, ont déclaré deux personnes en connaissance de la situation auprès de Reuters. Cette grève pourrait entraîner une pénurie mondiale de cuivre, nécessaire à la production d’électricité et à la construction, ainsi que de cobalt, utilisé dans les batteries rechargeables des véhicules électriques. Ces deux minerais sont indispensables pour la transition énergétique.

Une enquête de Reuters a révélé des prévisions indiquant un léger excédent sur le marché du cuivre d’environ 112 000 tonnes cette année, excédent qui pourrait se transformer en déficit si la grève perdure. La RDC, plus grand producteur de cobalt au monde, est le troisième plus grand producteur de cuivre de la planète, représentant 10,4% des 22 millions de tonnes métriques de cuivre extraites à l’échelle mondiale l’année dernière, selon l’International Copper Study Group.

« Les chauffeurs de camions veulent une incitation pour travailler en RDC, ils réclament une prime de danger en plus de leur salaire actuel », a déclaré Hippy Tjivikua, directeur général du Walvis Bay Corridor Group. « Cela affecte la plupart des itinéraires d’approvisionnement. Je ne peux pas dire que le transport de marchandises est complètement bloqué, mais la plupart des mines ne sont pas en mesure de charger ou décharger leurs cargaisons ».

La prime de danger vise à compenser les risques liés au vol de matériaux de cuivre et de cobalt de grande valeur transportés par les camions. L’année dernière, la RDC a fourni 76 %, soit 141 500 tonnes de cobalt au monde, selon la société minière et métallurgique Darton Commodities.

/mediascongo.net