Retour de l’avion présidentiel : Léon Nembalemba s’exprime

Léon Nembalemba, député national membre de l’Union Sacrée pour la Nation (USN) s’est exprimé au micro de MM TV sur la venue sur le sol congolais de l’avion présidentiel. Papa Molière fait savoir que cet engin permettra de diminuer les coûts de multiples voyages du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi tout en signifiant qu’il y avait mieux que ça à faire.

L’élu du peuple va jusqu’à comparer le président de la République à un diabétique à qui l’on donnerait un gros gateau plein de sucres. Il estime qu’il n’était pas judicieux de faire revenir cet appareil au pays au moment où le peuple s’inquiète de multiples voyages du garant de la nation. Pour lui, ce fait ne fera qu’augmenter le nombre des sorties, chose que la population conteste.

« Comment pouvez-vous acheter un avion au président alors que vous contestez ses multiples voyages. C’est soutenir les voyages du Chef de l’Etat. Il n’y avait pas que l’avion qui était bloqué, il y a également des bateaux bloqués mais vous seulement l’avion ; chose que nous déplorons matin, midi et soir. C’est comme un diabétique à qui on donne un gâteau», a-t-il dit.

Léon Nembalemba s’en va féliciter les autorités pour le rapatriement du Goulfstream 4 en terres congolaises. Il adresse premièrement ses félicitations à l’ancien président Joseph Kabila tout en faisant savoir que l’appareil est est le fruit de son régime. Il en va aussi dire merci à Félix Tshisekedi pour la réactivation du processus de rapatriement de l’avion présidentiel. Pour lui, la venue de cet instrument permettra de limiter le nombre élevé d’hommes qui accompagnent le chef de l’État Félix Tshisekedi.

« Cet appareil, contrairement aux gros engins a des nouveaux turbo-moteurs permettent de consommer moins de carburants et en plus de cela, il permettra de diminuer la délégation qui accompagne chaque fois le président Félix Tshisekedi. Ça ne sert à rien au président d’aller avec une délégation de 200 personnes qui ne font que consommer le budget de l’État», a-t-il conclu.

Pour rappel, l’avion présidentiel avait regagné la capitale Kinshasa ce mardi 09 novembre après une période de 5 ans en Espagne. Bloqué depuis 2016, à Madrid pour raison d’insolvabilité, c’est sur ordre du président Félix Tshisekedi que le Goulfstream IV a réatteri sur la piste de l’aéroport international de N’djili.Toutes les factures ont été honorées convenablement et les pénalités accumulées pendant plus de 5 ans, ce qui a permis au pays de Lumumba de récupérer son bien sans la moindre condition. Les clés de cet aéronef ont été officiellement remises auprès du Directeur de Cabinet du Chef qui s’est félicité de la décision du chef de l’état congolais, Félix Antoine Thsisekedi pour son engagement en ramenant ce patrimoine au pays .

Gaël Hombo/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer