RDC : Thierry Monsenepwo invite les députés à voter massivement pour l’investiture du gouvernement Sama

Le président de la Ligue des Jeunes de la Convention des Congolais Unis/Alliance (CCU) a, dans une déclaration faite le 15 avril 2021, invité les députés nationaux à voter massivement pour l’investiture du gouvernement Sama Lukonde. 

« Messieurs et dames députés nationaux de la République démocratique du Congo, votez massivement pour l’investiture du gouvernement Sama Lukonde !. Cette équipe dite des «Warriors» que l’ensemble de vos électeurs a attendue impatiemment pendant plusieurs semaines, est là« , a indiqué Thierry Monsenepwo. 

Cet acteur politique estime qu’il est impossible d’avoir un gouvernement de 391 députés, encore moins de 500 personnes. 

« Pire, une équipe gouvernementale qui reprenne toutes les sensibilités dans un pays pluriel sur le plan politique, culturel et sociologique. Plus de 700 partis politiques, plus de 400 ethnies… Il fallait donc que le président de la République sur proposition du premier ministre, puisse trancher en faveur de cette équipe qui somme toute, est appréciée par plus d’un, quoiqu’étant une œuvre humaine loin d’être parfaite, porte des failles négligeables et du reste, gérables« , a-t-il renchéri.

Dans la foulée, Thierry Monsenepwo rappelle que nombreux sont ceux qui ont décrié le caractère budgétivore des institutions et des gouvernements éléphantesques que la République démocratique du Congo pays a connus. 

« La réduction d’une dizaine de membres dans ce nouveau gouvernement pour plus d’efficacité est à saluer. Sur les 56 «Warriors», l’on dénombre près de 23 parlementaires. Autrement dit, près de la moitié de l’Exécutif national. Ce n’est pas rien pour un pays de plus de 80 millions d’habitants. La RD Congo a souffert de plusieurs maux depuis son accession à la démocratie dans les années 1990 jusqu’à aujourd’hui, notamment l’instabilité des institutions. Il est temps que finalement nous puissions tourner les yeux vers la construction de notre pays. Et cela passe inexorablement par l’oubli des intérêts égoïstes pour les noyer dans l’intérêt général« , a indiqué ce cadre du parti cher à Lambert Mende.

En outre, le président de la Ligue des Jeunes de la CCU souligne qu’il est important que le rôle de Jean-Baptiste qui incombe les élus du peuple, ne puisse s’arrêter à mi-chemin à cause de « l’appétit glouton » de certains députés nationaux par manque de poste gouvernemental, et qui « pensent mettre à mal l’investiture du gouvernement Sama Lukonde, qui aujourd’hui représente l’espoir pour cette fille qui a perdu sa mère à Beni, ou pour ce jeune homme qui a repris le chemin de l’école grâce à la gratuité de l’enseignement qui doit continuer et être mieux affermie ».

Pour rappel, un groupe des députés, réunis au sein du Collectif des révolutionnaires, ont clairement exprimé leur regret après la publication du gouvernement. Ils estiment n’avoir pas été récompensés à la hauteur du combat mené pour le basculement de la majorité parlementaire. 

Ces députés fustigent également le fait que toutes les provinces ne sont pas, selon eux, représentées dans le gouvernement Sama Lukonde. Ils ont transmis un mémorandum au chef de l’État Félix Tshisekedi, via le président de l’assemblée nationale jeudi dernier. Selon certaines sources, ils souhaiteraient que l’investiture du gouvernement soit d’abord bloquée pour obtenir gain de cause dans leurs revendications. 

À noter que c’est durant cette session ordinaire de mars, en cours, au niveau du Parlement congolais que le gouvernement de l’union sacrée de la Nation, initiée par le président Tshisekedi, sera investi.

7sur7.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer