RDC : Seth Kikuni dénonce l’attachement de la presse nationale à l’Union Sacrée

Le politique et homme d’affaires congolais Seth Kikuni a, dans une déclaration sur Twitter ce jeudi 13 octobre 2022, dénoncé l’attachement de la presse nationale à la plateforme gouvernementale Union Sacrée pour la Nation. Il indique que cela se démontre par le timing accordé à l’opposition lors des débats politiques.

En effet, Seth Kikuni invite la presse nationale de reprendre son bâton de quatrième pouvoir afin de rétablir la vérité en République Démocratique du Congo. A l’en croire, le temps de parole accordé à l’opposition est désormais de 20% alors que les membres du régime jouissent d’énormes de temps pour exprimer leurs aspirations. Pour le candidat à la présidentielle de 2018, cette déclaration n’est pas une attaque mais seulement un constat.

« Toute la presse semble avoir adhéré dans l’union sacrée. Même le temps de parole accordé à l’opposition est désormais de 20 %. Ceci n’est pas une attaque mais un constat: Le 4 ième pouvoir doit se ressaisir et redevenir l’arbitre de tous et pour tous», peut-on lire sur son compte Twitter.

Notons que la presse nationale congolaise est au centre des grands enjeux durant cette période conduisant aux élections en RDC. Son impartialité est le seul moyen pouvant permettre à la nation d’accéder au développement tant attendu en ayant des dirigeants responsables et républicains.

Gaël Hombo/acturdc.com