RDC: Quand Joseph Kabila viole la loi taillée sur sa mesure !

La vidéo est devenue virale sur la toile et même certains médias l’ont diffusée en mode no comment dans leurs éditions. Dans celle-ci, on voit le cortège de l’ancien président Joseph Kabila dans l’une des artères fréquentée de la Capitale Congolaise applaudi par des Kinois en liesse , qui n’hésitent pas à scander des chants à la gloire de l’ancien président.

Des mots tels que Shina Rambo, Raïs, des pseudonymes de l’homme fort de Kingakati reviennent en refrain. Face à cette population en liesse , des éléments de la garde républicaine, armés jusqu’au dent, assurent la sécurité du Sénateur à vie. Une protection qui suscite bien de questions car, l’on sait que la loi portant statut des anciens présidents , votée, alors que le mandat de Joseph Kabila touchait à sa fin, est claire à ce sujet.

Il bénéficie d’ « un service de sécurité doté des moyens logistiques, comprenant au moins deux gardes du corps, trois éléments chargés de sa sécurité et une section chargée de la garde de sa résidence » . Curieux tout de même de constater que l’ancien locataire du Palais de la nation soit protégé par une garde qui va au-delà de cette loi, votée après moultes tractations au parlement.

Comment expliquer cette situation ? Qui peut rappeler Kabila à l’ordre? Si la réponse reste suspendue, Shina Rambo lui, multiplie ses excursions spectaculaires !

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer