RDC : MSF suspend toutes ces activités

L’organisation non gouvernementale Médecin Sans Frontières (MSF) a annoncé la suspension des ses activités sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo dès ce mercredi 23 Mars 2022.

Cette décision est motivée par des attaques à répétition des convois des humanitaires dans la province de l’Ituri précisément dans le territoire de Djugu, par les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO).

Le MSF a, dans une note de service rendu public le dimanche 20 mars dernier, fait savoir qu’en date du 28 octobre 2021, une équipe composée de cinq agents de MSF/Suisse du projet NIZI/BAMBU en territoire de Djugu, a été attaqué sur la route se situant entre les localités Kobu et Bambu par des individus non identifiés et deux membres de l’équipe ont été grièvement blessés.

Ces événements malheureux ont conduit Medecin Sans Frontières à demander aux autorités congolaises de diligenter une enquête pour établir les responsabilités et les causes de cette attaque. Malheureusement cela n’a jamais été fait, regrette cette organisation humanitaire.

Une situation qui a conduit à la cessation des activités du projet NIZI/BAMBU, en territoire de Djugu province de l’Ituri, poursuit le communiqué.

Par ailleurs Médecin Sans Frontières, condamne avec la toute dernière énergie les attaques des structures de santés et celles des patients et les personnels de santé par les rebelles dans plusieurs zones de santé dans lesquelles cette organisation intervient

Origène Mowa acturdc.com