RDC : MATATA Invite les congolais à accompagner la firme congo challenge sur la route de l’excellence.

Le cabinet Conseil Congo Challenge a présenté, ce jeudi 10 septembre, ses rapports annuels 2017, 2018 et 2019. Son initiateur, Augustin Matata Ponyo, le président de l’Assemblée générale des associés, a invité les Congolais à accompagner ce réseau sur la route de l’excellence.

Matata Ponyo a salué les progrès réalisés par cet « enfant », né il y a de cela trois ans. Il faut l’aider à croitre davantage et à occuper de l’espace, a-t-il lancé.

«Nous tenons beaucoup à la qualité. Les trois ans ont été certifiés par un cabinet Conseil de standard international », a poursuivi le Premier ministre honoraire.

« Notre service est offert pour des études analytiques et prospectives », a-t-il souligné.

« Toutes nos publications sont sollicités au niveau national et international. Au bout de 3 ans, nous sommes devenus conseiller de certains gouvernements étrangers. Nous sommes même sollicités par des entreprises pour les aider à avancer et à se développer », a renchéri le professeur Matata.

« Congo Challenge est utilisé par le gouvernement national. Aussi, il a été associé à la réflexion pour trouver des pistes de solutions à la pandémie de covid-19 qui sévit au pays », a-t-il fait savoir.

Présentant à l’assistance trois documents, le directeur-gérant de Congo Challenge s’est voulu formel: la vision de ce réseau est de conquérir davantage le continent africain et de devenir une référence dans son secteur d’activité avec, pour ultime objectif, d’éclore au niveau mondial.

Michel-Ange Lokota a fait savoir que cette firme intervient à travers onze modules. Il s’agit notamment de la formation, de l’assistance, du conseil, du lobbying, de la réalisation des études, de l’organisation des conférences, de l’appui au management de qualité voire de l’appui à la conception des programmes économiques du gouvernement.

A en croire ce manager, ces services sont essentiellement destinés aux établissements publics, aux gouvernements, et aux entreprises privées œuvrant dans tous les secteurs (minier, bancaire, télécommunication, transport…)

Aux dires de Michel-Ange Lokota, n’a souligné que Congo Challenge dispose d’un réseau d’experts compétents et qualifiés, aptes à intervenir comme conseillers aussi bien locaux qu’internationaux dans le domaine de management public, de la gestion macroéconomique et dans d’autres secteurs.

En effet, a-t-il expliqué, l’équipe de Congo challenge publie un ensemble de documents, de haute facture scientifique qui mettent en exergue les principaux indicateurs de la santé économique de la RDC. Ils offrent en outre un nombre important d’ingrédients permettant au lecteur d’en déceler les fils conducteurs les perspectives pour anticiper les faits économiques du pays. Ces publications sont le « mensuel » qui offre un aperçu factuel des indicateurs économiques et présente les faits saillants qui ont caractérisé la situation politique du pays.

Le « quadrimestriel » offre, en outre, un aperçu général et précis sur les évolutions économiques et politiques au niveau national, régional et mondial. Pour sa part, le « semestriel » ou revue Congo Challenge a pour objectif de promouvoir des études scientifiques visant à contribuer à l’avancement des connaissances en sciences économiques et à offrir aux opérateurs économiques et aux décideurs politiques, un ensemble des recettes susceptibles d’éclairer leur prise de décision.

En outre, Michel-Ange Lokota a précisé que ce cabinet Conseil a décidé de réunir toutes les activités réalisées durant trois ans dans un même rapport, et compte publier un rapport chaque année.

Ce rapport, a-t-il ajouté, présente cette firme et certains éléments qu’il considère comme essentiel pour l’émergence du Congo. Il s’agit, entre autres, du leadership et de la bonne gouvernance, de l’obligation des résultats comme ligne de conduite, du travail acharné et de la formation du personnel.

Le rapport met enfin la lumière sur des états financiers et les rapports de certification des comptes de l’auditeur externe, a souligné le directeur-gérant de Congo Challenge.

Michel-Ange Lokota a profité de l’occasion pour remercier leurs clients pour la confiance placée en leur firme. Selon lui, « cette confiance nous a permis de réaliser une croissance significative et de passer à un nouveau cap de reconnaissance au niveau continental ».

Créé en janvier 2017, Congo Challenge a vu le jour à la suite des sollicitations de différents partenaires, fascinés par l’expertise du Président de l’Assemblée générale des associées qui avait réalisé plusieurs performances après avoir été, pendant 5 ans, Premier ministre et 2 ans ministre des Finances. 

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer