RDC : L’UDPS Léonard Mulunda plaide pour que l’aéroport de N’djili soit baptisé « aéroport international Patrice Lumumba »

Se confiant à 7SUR7.CD ce mercredi 22 juin 2022, Léonard Mulunda, cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), plaide pour que l’aéroport international de N’djili soit baptisé « aéroport international Patrice Emery Lumumba ».

Pour ce cadre du Parti présidentiel, les hommages à rendre à Lumumba ne devraient pas se limiter à des « simples » cérémonies. Il estime que le moment est venu pour honorer la mémoire de l’ancien premier ministre à sa juste valeur.

« Pour graver la mémoire de Lumumba dans les générations qui viendront et pour parler de lui au Congo, en Afrique et dans le monde, ça sera très bien que l’aéroport international de N’djili soit rebaptisé au nom de Patrice Lumumba. C’est-à-dire que ça va s’appeler aéroport international Patrice Emery Lumumba. C’est une façon de commémorer notre héros national qui a beaucoup fait pour ce pays, pour l’Afrique et pour le monde. Lumumba n’appartient pas seulement à sa famille biologique mais il appartient à l’humanité toute entière. Baptiser l’aéroport international de N’djili à son nom, parlera de ce qu’il a fait pour toutes les générations. Raison pour laquelle, je formule cette demande au président de la République, au Gouvernement et au Parlement », a-t-il indiqué.

Dans la foulée, Léonard Mulumba salue les efforts fournis par le président Tshisekedi pour le rapatriement des reliques de Patrice Lumumba.

« L’arrivée du président Félix Tshisekedi au pouvoir est une bénédiction pour la République démocratique du Congo. Nul ne pouvait penser que nous pouvons ramener l’histoire de Lumumba sur l’échiquier international. C’est grâce aux efforts personnels du chef de l’État qu’aujourd’hui la Belgique a accepté de nous donner la dépouille de Lumumba », conclut ce cadre de l’UDPS.

Pour rappel, c’est ce mercredi que les restes de Patrice Emery Lumumba ont été rapatriés à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. 

Selon la Primature, ce même mercredi, une délégation conduite par le président de l’Assemblée nationale accompagnera la dépouille au Sankuru, province d’origine de l’illustre disparu où des hommages lui seront rendus coutumièrement. 

Après l’étape du Sankuru, suivra celle de la Tshopo, avant le Haut-Katanga. C’est en début de semaine prochaine que la dépouille reviendra à Kinshasa pour d’autres hommages avant l’inhumation, le jeudi 30 juin prochain, au mausolée construit à la Place de l’Échangeur dans la commune de Limete à Kinshasa./7sur7.cd