RDC : les députés provinciaux en sit-in devant le bureau du président de la République

Une délégation des députés provinciaux de la RDC observe un sit-in devant la cité de l’Union africaine (cabinet du Président de la République). Cette énième action s’inscrit dans le cadre de la revendication des arriérés de leurs émoluments, toujours non payés par le gouvernement central, dont quatre mois pour l’année 2023. 

Le président du collectif, le député provincial élu du Kwilu Blanchard Takatela précise qu’ils ne sont pas encore reçus par le président de la République. Il ajoute qu’au cas où ils ne seraient pas reçus, ils veilleront devant le cabinet du président de la République.

 » Effectivement, nous sommes en sit-in à la cité de l’UA pour rencontrer le chef de l’État. Présentement, il est en réunion avec le premier Ministre. On a fait tout ce qu’on pouvait faire pour nos droits, nous les députés provinciaux, le gouvernement n’arrive toujours pas à nous satisfaire. C’est comme cela que nous avons voulu aller chez le chef de l’État qui est le garant du bon fonctionnement des institutions. Nous avons été élus le même jour que les députés nationaux, le même jour que les sénateurs. Mais quant aux droits, quant aux députés provinciaux tout est bafoué. Nous avons voulu venir aujourd’hui chez lui pour qu’une solution soit trouvée. Depuis 10h nous sommes ici, sous la pluie, jusque-là rien n’est encore fait, que des vas et viens des services qui nous posent des questions. Et nous disons même demain il va nous recevoir, on va passer la nuit ici », a déclaré le Président du collectif des députés provinciaux de la RDC.

Les députés provinciaux ont intensifié leur mouvement de revendication depuis le mois de septembre. Tout est parti des sit-in devant la primature, puis au ministère des finances. Actuellement, toutes les Assemblées provinciales sont fermées. 

/actualité.cd