RDC : le Gouvernement vise un accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030

Disposant d’un taux de desserte à l’eau potable parmi les plus faibles du continent, la Rd Congo ambitionne d’améliorer sa fourniture en eau potable. Celle-ci dépassera les 30% actuels. C’est ce qu’a déclaré le ministre d’Etat, ministre des Ressources hydrauliques et Energie, Eustache Muhanzi, ce 22 mars 2020, à l’occasion de la Journée internationale de l’eau.

« Il faut aller au-delà et savoir que le taux de notre desserte nationale, qui oscille autour de 30%seulement, demeure parmi les plus faibles du monde. Conscient de cette insuffisance…, le Gouvernement a inscrit parmi ses ambitions une remontée jusqu’à l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030, conformément aux Objectifs de développement durable aux quels la RDC a souscrit », a-t-il déclaré.

Pour y parvenir, le Gouvernement table sur la mise en oeuvre de sa stratégie formalisée dans un nouveau cadre institutionnel, juridique et réglementaire, à travers notamment la Loi n°15M026 du 31 décembre 2015 relative à l’eau.

Cette loi qui, rappelle Eustache Muhanzi, libéralise la production de l’eau, le transport, la distribution et la commercialisation en Rd Congo.

A lui de préciser : « je puis vous rassurer que les investisseurs sont vraiment intéressés par cette offre qui ne tardera pas de changer la donne. »

En attendant ces jours meilleurs, le ministre d’Etat, ministre des Ressources hydrauliques et électricité a insisté sur le fait que le développement ne saurait être une ambition réaliste que pour une population en bonne santé. D’où, son appel au peuple congolais à se mobiliser, chacun à son niveau, pour limiter la propagation de la pandémie du COVID-19 en Rd Congo.

Zoom-eco.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer