RDC : le gouvernement suspend la TVA sur les produits de première nécessité

Le Gouvernement décide de suspendre la TVA sur certains produits de première nécessité

Le Gouvernement congolais a décidé, le mercredi 20 avril 2022, de suspendre la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur certains produits de première nécessité. Cette décision annoncée au terme de la réunion présidée par le Premier ministre avec le comité de conjoncture économique, vise à obtenir la baisse des prix de certains produits constatées depuis quelques semaines sur les marchés.

D’après le ministre d’État en charge du Plan, Christian Mwando, « ces mesures sont prises pour contenir et baisser les prix des biens de première nécessité dont la flambée fait suite à l’impact de la guerre en Ukraine sur l’économie mondiale« .

« La réunion s’est appesantie essentiellement sur les solutions apportées vu les chocs externes qu’on reçoit avec la guerre en Ukraine qui a occasionné au niveau international la hausse des prix des produits pétroliers et des prix des produits céréaliers. Nous avons reçu l’information par la Vice-ministre des Finances sur le gel de la TVA sur certains produits de première nécessité notamment les ciments, les conserves et beaucoup de produits de première nécessité pour la population, de manière à contenir les prix et à jouer vers la tendance à la baisse des prix« , a expliqué ce membre du Gouvernement.

S’agissant des produits pétroliers, le comité de conjoncture économique, par le truchement de Christian Mwando, affirme qu’il ne se pose aucun problème de stock. Par ailleurs, au regard de la tendance haussière du baril de pétrole sur le plan international, le ministre du Plan rapporte qu’il y a urgence de prendre des décisions à ce sujet, afin de faire face à la majoration des produits pétroliers à la pompe.

Pour faire face à une nouvelle pénurie des produits pétroliers sur l’étendue nationale, Sama Lukonde a demandé au ministre des Hydrocarbures de finaliser le processus d’importation avec les opérateurs de ce secteur pour constituer le stock stratégique.

« Le Premier Ministre a instruit le ministre des Hydrocarbures de finaliser les discussions avec les opérateurs du secteur pétrolier et de voir la possibilité d’avoir des importations urgentes et constituer la réserve stratégique pour le pays. C’est le travail qu’il est en train de finaliser« , a révélé le Ministre d’État au Plan.

La taxe sur la valeur ajoutée en République démocratique du Congo a été mise en place, officiellement, le 1er janvier 2012. Son taux a été fixé à 16 %.