RDC : Le Gouvernement de Sylvestre Ilunga sous la coupe d’une motion de censure

Une plongée au cœur de l’Assemblée nationale laisse entrevoir l’idée sur la destitution du Premier ministre. Les jours semblaient inéluctablement comptés pour Sylvestre. Les députés pétitionnaires ayant obtenu la déchéance de Jeannine Mabunda au parlement lorgneraient vers le Chef du Gouvernement.

Selon le président du Bureau d’âge, il est fort probable que la Chambre basse convoque une session extraordinaire le 05 janvier 2021. La plénière prévoit à l’ordre du jour l’élection et l’installation du Bureau définitif ainsi qu’une motion de censure contre le Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

Le Bureau d’âge de l’Assemblée nationale attend mettre définitivement la clé sous le paillasson pour en finir avec l’ère Mabunda.  Il en a donné le ton dans sa communication du 15 septembre courant, lors de la clôture de la session de septembre. A cette occasion, il a donné l’occasion aux chevaliers de la plume de décrypter les arcanes.

Mbosso Nkodia Mpuanga a présenté devant ses collègues députés nationaux la situation actuelle de la Chambre basse du Parlement consécutive à la déchéance du Bureau piloté par Jeannine Mabunda.

Il leur a indiqué en premier que qu’ils avaient le devoir de combler le vide. Qu’en seconde position, le vide laissé par le bureau Mabunda donne une sérieuse difficulté dans la gestion de la représentation nationale.

Un guide d’autant plus précieux que, fusant des sources proches du Bureau d’âge, l’on est parvenu à susurrer que Muhindo Nzangi a promis une motion de censure pour la déchéance du Gouvernement de Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Un autre Gouvernement devrait être nommé prochainement en RDC dans le cadre de l’Union sacrée de la nation. L’informateur annoncé par le Chef de l’Etat est toujours attendu pour identifier une nouvelle majorité.

« Nous au Parlement, nous lui avons facilité la tâche. Nous avons initié une pétition contre le bureau Mabunda et nous l’avons fait tomber. Nous sommes très heureux parce que le Président de la République en a parlé. Et dans son discours, il a annoncé qu’il va désigner un informateur », s’est réjoui le Muhindo Nzangi. L’élu de Butembo a promis d’initier une motion de censure si le Chef du Gouvernement ne rendait pas le tablier.

« Nous n’attendons que la démission du Premier ministre et son Gouvernement. Nous avons dit que si le Premier ministre ne démissionne pas, nous allons déposer une motion de censure contre son Gouvernement », a-t-il promis.

Mabunda et quatre autres membres de son bureau ont été déchus jeudi dernier à la suite des pétitions votées majoritairement contre eux. Entre-temps, la session de septembre s’est clôturée le mardi 15 décembre. La convocation d’une session extraordinaire n’est pas exclue pour notamment élire un nouveau bureau de la Chambre basse du parlement.

En effet, cette démarche devra attendre car la session de septembre a été clôturée le mardi 15 décembre. Le bureau d’âge a promis de convoquer une session extraordinaire pour notamment vider la question de la pétition contre le questeur adjoint et l’élection d’un nouveau bureau de la Chambre basse du parlement.

Digitalcongo.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer