RDC : l’A2R d’Henriette Wamu appelle Ilunga Ilunkamba à la démission

L’Alliance pour la réforme de la République (A2R), un regroupement politique qui soutient l’Union sacrée de la nation, appelle le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, à déposer sa démission auprès du chef de l’État, Félix Tshisekedi, après la confirmation de la rupture de la coalition au pouvoir FCC-CACH.

« A2R demande à l’actuel Premier ministre de la coalition FCC-CACH de tirer toutes les conséquences de la rupture de la coalition, en déposant sa démission auprès du chef de l’État », indique la déclaration politique  de cette plateforme politique pilotée par la députée Henriette Wamu, en réaction au discours du président de la République, Félix Tshisekedi, sur l’état de la nation prononcé lundi 14 décembre 2020 dernier devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès.

L’A2R a noté la confirmation de la rupture de la coalition FCC-CACH  par le président de la République qui, durant deux ans, n’a cessé de le confronter à des écueils face aux urgences  sociales qui assaillent la population. 

A travers cette décision courageuse du chef de l’État, son leader, Henriette Wamu estime que le décor est planté pour nommer un informateur devant détecter la nouvelle majorité à l’Assemblée nationale où sortira un nouveau Premier ministre, formateur du nouveau gouvernement.

Par ailleurs, ce regroupement politique a vivement et sincèrement félicité le chef de l’État pour le caractère magistral et original de son adresse qui ne peut qu’inciter la classe politique congolaise en général et l’A2R en particulier à lui apporter son soutien.

Psx 20201219 211303

Pour Henriette Wamu, le caractère magistral de ce discours apparaît aisément dans son articulation et dans son contenu qui démontrent la maîtrise des charges de l’État par son auteur et original du fait que le président de la République s’est concentré principalement et prioritairement sur les préoccupations sociales de la population, en lieu et place des conjectures politiciennes qui distraient le peuple congolais.

Dans sa déclaration, l’A2R a salué la détermination du chef de l’État à combattre sans relâche la pandémie du Covid-19.

A ce sujet, sa direction politique dit prendre en compte l’alerte du chef de l’État quant à la montée inquiétante du taux de contamination du Covid-19 avant de déplorer le relâchement dans l’observance  des gestes  barrières. 

Ainsi, pour lutter contre cette deuxième vague de la pandémie, le président de la République a demandé à la population de se ressaisir et de se soumettre à une discipline rigoureuse, notamment par le port obligatoire du masque.

L’A2R a aussi relevé dans les propos du chef de l’État, la problématique de la faible desserte en eau et en électricité ainsi que sa détermination à poursuivre la gratuité de l’enseignement primaire. 

Sur ce chapitre, le chef de l’État a annoncé l’augmentation substantielle du salaire des enseignants et la prise en charge de leur transport afin qu’ils soient davantage motivés. 

Ouragan FM/Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer