RDC: « La stabilité d’un Etat commence par le respect de la constitution » Zoé Kabila

Le Député national Zoé Kabila Mwanza Mbala s’est exprimé ce mercredi 13 juillet 2022 sur le respect de la Constitution dans un Etat moderne.

Pour ce jeune frère de l’ancien Président de la République Joseph Kabila, la stabilité de l’Etat congolais doit débuter par le respect de la Constitution par ses animateurs.

« La stabilité d’un Etat commence par le respect de la Constitution, des textes légaux et des règlements… », a-t-il posté ce mercredi sur Twitter.

Gouverneur du Tanganyika, l’honorable Zoé Kabila a été déchu de ses fonctions le 07 mai 2021 à travers une motion de censure par 13 députés sur les 25 lors d’un vote organisé en son absence à l’Assemblée provinciale du Tanganyika, pour notamment « la mauvaise gestion et des possibles détournements de fonds publics ».

Quelques heures après sa déchéance, un document ayant fait le tour des réseaux sociaux indiquait que sa destitution a été motivée par des « faits de corruption », révélations qui seront rejetées immédiatement par certains Députés pro-motion, expliquant ainsi qu’une corruption n’est jamais suivie de décharge.

Le 9 février 2022, le passeport ordinaire de Zoé Kabila a été ravi à l’aéroport de Ndjili par les Services de l’Etat, alors qu’il était dans les démarches d’un voyage pour l’Afrique du Sud, pour être restitué un jour après.

Acturdc.com