RDC : la position tranchée de Martin Fayulu face à l’actualité sécuritaire et électorale en RDC

Dans une déclaration ce lundi 15 août 2022, le président de l’ÉCIDé Martin Fayulu Madidi a revêt une position dragonnienne en décryptant l’actualité en RDC. Le leader de la plateforme Lamuka a demandé aux autorités congolaises de faire montre d’hommes d’État en évitant à la population congolaise toutes les formes de distractions possibles.

En effet, pour ce proche de Adolphe Muzito, le gouvernement congolais se doit s’engager des actions militaires visant à délivrer Bunagana des mains des rebelles du M23. A l’en croire, la reprise de Bunagana par l’armée congolaise doit s’en suivre de la levée de l’état de siège décrété par le président Félix Tshisekedi, le 06 mai 2021. Dans la vision de ce cadre de l’opposition, les élections de 2023 ne peuvent être libres, crédibles et transparentes que si le gouvernement congolais procède à un consensus autour de sa tenue, et ce consensus se doit d’intervenir les deux conditions précédemment citées.

« Les usurpateurs au pouvoir en RDC, en intelligence avec leurs protecteurs, veulent distraire les congolais! Le M23 doit quitter Bunagana, l’état de siège doit être levé et le consensus est un impératif pour la tenue des élections crédibles, impartiales et apaisées en 2023», a déclaré Martin Fayulu Madidi.

Gaël Hombo/acturdc.com