RDC/ Journée des martyrs de l’indépendance : Martin Fayulu appelle les congolais au réveil et au combats citoyens

Le président de L’ECIDé, Martin Fayulu a, à l’occasion de la journée du 04 janvier, journée chômée et payée sur toute l’étendue de la RDC pour honorer les martyrs de l’indépendance, lancé un appel au réveil de la conscience citoyenne. Il a exhorté le peuple congolais sans discrimination aucune à se lever pour faire de l’année 2022 celle au cours de laquelle les bases de la victoire congolaise seront renforcées, tout en faisant échec à tous ceux qui veulent maintenir le pays dans une spirale de la tyrannie et de la pauvreté.

« peuple congolais ! Réveille-toi, mobilise toi pour que l’année 2022 soit celle au cours de laquelle, nous allons renforcer les bases de notre victoire prochaine et faire échec à tous ceux qui tentent de nous maintenir sous le joug de la tyrannie et de la pauvreté. (…), levons-nous et battons nous pour libérer notre pays, (…) battons nous pour que demain nous puissions construire la RDC; battons nous pour que nous puissions vivre en paix et en sécurité dans notre pays et battons nous pour mériter le respect des générations futures», a déclaré Martin Fayulu.

Pour conclure, l’actuel N°1 de la plateforme Lamuka a déclaré :

« (…) que l’année 2022 soit réellement une année de combats et une année de victoire».

Pour la petite histoire, le 4 janvier 1959, est la date qui accéléra la marche vers l’indépendance de la RDC. Ce lundi 4 janvier 2022, 63 ans sont passés depuis que le sang des Congolais avait coulé à la suite des émeutes.

Ce jour-là, Kinshasa, appelé alors Léopoldville, connait des émeutes qui éclatent après que les autorités coloniales ont interdit aux membres du parti politique ABAKO (Alliance des Bakongo) de manifester. Cette révolte populaire va durer trois jours.

répression est très violente. Le bilan officiel est de quarante-neuf morts. Mais d’autres sources, notamment celles de l’ABAKO parlent des centaines de morts. Cette date a marqué le déclenchement de la conquête de l’indépendance. C’est une année et demie après que le Congo belge accèdera à la souveraineté nationale et internationale.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer