RDC : Installation du bourgmestre de Minembwe : le député Jean-Marie Bulambo appelle Félix Antoine Tshisekedi à arrêter « cette mascarade »

Alors que la situation sécuritaire à l’Est de la République Démocratique du Congo ne s’améliore guère depuis l’agression Rwandaise masquée par des groupes rebelles qui pilulent à l’Est du pays, d’aucuns semblent croire que Azarias Ruberwa – le ministre d’État chargé de la décentralisation – de donc utiliser pour mener à bon port l’agenda caché – longtemps décrié – concorté des impérialistes , pour la balkanisation de la RDC.

En effet, l’installation des animateurs de la commune rurale de Minembwe dont la création remonte du décret signé par l’ancien premier ministre Augustin Matata Mpoyo depuis 2013, ne cesse de revolter l’opinion publique nationale congolaise. Une commune rurale installée de façon sournoise et en violation des lois de la République Démocratique du Congo, c’est ce que dénonce à l’unanimité les notables du Sud-Kivu.

Dans une interview accordée à un média local, le député Jean – Marie Bulambo Kilosho n’a pas mâché les mots. Ce notable kivutien a exprimé son inquiétude face à ce qu’il qualifie d’un show politico-diplomatique qu’il sied de calmer la colère des populations sud-kivutiennes.

« Ma réaction est simple (Facile). L’Est de la RDC est une contrée très sensible, et quand nous assistons à un show de nature de celui qu’on a vu à Minembwe; il y a des inquiétudes », réagi -t-il.

Et de poursuivre, « on a vu des hélicoptères de la Monusco transportant la représentante personnelle du secrétaire général des Nations Unies. Nous nous posons la question de savoir il est derrière quelle résolution des Nations Unies quand à celà? De 2, on a vu l’ambassadeur des USA à Minembwe, qu’était-il parti faire là bas ? Quel est son rôle dans tout ça? On a vu le représentant des FARDC au sommet, s’agit-il d’une érection ou quoi je me pose des questions. On a vu la pléiade des ministres, qui sont partis là bas, personne n’a été informée, on était surpris de voir que tout ce monde là se retrouve de ce côté là et quelques députés recrutés ci et là… Moi je dis cette contrée est très sensible. On a perdu dans ce pays plus de 10 millions de congolais à cause de conflits dans ce coin là et les plaies sont encore ouvertes ».

Pour cet élu du Sud-Kivu, il y a un problème de l’érection de cette commune qui viole les prescrits de la loi en cette matière. Pourquoi avoir privilégier l’installation de Minembwe alors que d’autres communes souffrent de leur érection. Jean Marie Bulambo Kilosho évoque une violation de la loi et une dénonce une mascarade d’un groupe qui a boutiqué ce show et que les filles et fils du Sud-Kivu ne se laisseront pas faire tout en martelant qu’il en va de la crédibilité de Félix Antoine Tshisekedi de mettre fin à cette mascarade.

« Tel que nous avons appris cette commune là, prendrait un espace plus grand que le Rwanda. Commune rurale, ça étonne tout le monde. Mon Village moi Biralombi à 170km est compris dans cette commune là et tant d’autres en chefferie de Basile, en chefferie Wamuzimu. On a pris un peu partout. Walungu n’est pas épargné, Fizi a sa parti intégré là dedans. Qu’est-ce qu’on cherche là ? C’est ça la question. Selon les textes…la commune rurale ne peut pas dépasser 5 kilometres carré; et c’est pourquoi j’ai la certitude qu’elle ne peut pas être installée -une commune rurale-là où il y a une chefferie, un secteur parce qu’ils ont les mêmes compétences du point de vu des entités décentralisées… La loi est heurté ici. On a été les loi de la RDC pourquoi ? Dans quelle intérêt ? Et nous disons attention, nous ne laisserons pas cette imposture se faire. Nous irons auprès des cours et tribunaux de ce pays. Nous tendons notre regard vers les autorités du pays notamment le Chef de l’État pourquil arrête cette mascarade. Ce n’est dans l’intérêt de personnes…il en vas de la crédibilité du Chef de l’État (…) », a-t-il insisté.

Du côté du gouvernement de la République Démocratique du Congo, son porte – parole et ministre de la communication et média, Dadiv-Jolino Makelele s’est dédouané en évoquant que cette commune était érigée sous le régime de Joseph Kabila.

Félix Antoine Tshisekedi laissera-t-il cette situation envenimer l’insécurité à l’Est du pays au point de brader la cohésion précaire et favoriser l’implosion de la partie Est de la République Démocratique du Congo ? Une chose est vraie, il y a des agendas cachés dans la théâtralisation Minembwe tant que certains acteurs politiques congolais se réclamant banyamulenge , seront toujours aux affaires en RDC.

La paix pour laquelle Félix Antoine Tshisekedi promettait de donner sa vie est loin de poindre à l’horizon.

Politiquerdc.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer