RDC: « Il n’y a pas de conflit entre les Teke et Yaka à Kwamouth », (Cardinal Ambongo)

En visite pastorale dans le diocèse de Popokabaka situé en territoire de Kasongo-Lunda (Kwango), le cardinal Fridolin Ambongo Besungu a dénoncé « une manipulation politique » dans le conflit communautaire à Kwamouth en province de Maindombe, depuis mai 2022. ndamné ce vendredi 12 mai 2023, une manipulation politique  des conflits communautaires qui se déroulent en territoire de Kwamouth dans la province de Mai-Ndombe, depuis mai 2022. Ces violences opposent les communautés Teke et Yaka.Le cardinal Ambongo insiste « qu’il n’y a pas de conflit entre les communautés Teke et Yaka » en territoire de Kwamouth. Il n’écarte pas l’idée d’une « manipulation politique » pour des intérêts égoïstes

« Je suis ici à Kasongo-Lunda, siège du chef traditionnel des Yaka qui est ici là devant moi. Je ne sais pas si vous vous sentez en guerre contre les Teke, en commençant par votre chef. Est-ce que vous êtes vraiment  en guerre contre les Teke ? Non. Faisons attention avec cette affaire. Apres mes deux voyages à Kwamouth, j’ai fait un rapport que j’ai remis au Premier Ministre, en lui disant qu’il n’y a pas des conflits entre Teke et Yaka à Kwamouth. Parmi les communautés qui habitent le territoire de Kwamouth et qui font partie de ce conflit, il  y a les Bangala, les Baluba, les Batetela, les Bayanzi, les Bambala et les Bayaka. Pourquoi dire conflit Teke Yaka alors qu’il y a plusieurs communautés dans ce conflit ? C’est tout simplement parce qu’il y a des faux Kiamvus qui sont venus de Kinshasa,  qui vont parler avec les chefs des terres  pour leurs intérêts politiques, alors que le vrai chef traditionnel Yaka est ici à Kasongo-Lunda. Ces gens sont connus. A cause de leurs intérêts politiques, ces faux kiamvus cherchent à mettre les Yaka sur la terre des Teke. Ce qui est inacceptable », a-t-il déclaré en commentaire de son homélie, le vendredi 12 mai 2023.

L’archevêque métropolitain de Kinshasa a demandé aux membres de la communauté « Yaka » de prendre les mesures nécessaires pour que « soit racontée la vraie version de ce conflit ».

Il convient de signaler par ailleurs qu’après sa visite dans le territoire de Kasongo-Lunda, le cardinal Fridolin Ambongo se rendra dans le territoire de Popokaba avant de partir dans celui de Kenge, chef-lieu de la province de Kwango./7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer