RDC: GEORGE KAPIAMBA et l’ACAJ contre la décision discriminatoire du gouverneur Kyabula.

Comme d’habitude, aucun sujet sur la discrimination faite par les autorités du pays n’échappe à la critique musclée de monsieur George Kapiamba à-travers sa structure l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ).

À-travers un communiqué, George Kapiamba et l’ACAJ condamnent monsieur Jacques Kyabula gouverneur de la province du Haut-Katanga pour avoir expulsé monsieur Billy Lumbayi et son fils à Lubumbashi à cause des soupçons de Covid-19.

Étant donné que la Constitution de la République démocratique du Congo donne la liberté à tout congolais d’aller et venir ou fixer sa résidence sur l’ensemble du territoire congolais, et interdit toute forme de discrimination et stigmatisation, cette décision viole la constitution.

Nous pouvons clairement lire dans ce communiqué : “L’attitude du gouvernement provincial du Haut-Katanga contrarie gravement les décisions annoncées par le président de la République relativement la guerre contre le Covid-19. En sus, elle est de nature à jeter le doute sur la crédibilité et la fiabilité des tests viraux effectués par l’INRB“. Explique-t-il

Cette organisation de la société civile demande au gouverneur Jacques Kyabula d’annuler sa décision illégale qui touche à la liberté garantie aux citoyens par la Constitution, et d’indemniser monsieur Billy Lumbay et son fils pour les préjudices moraux et financiers qu’ils ont subis.

Par ailleurs, ce communiqué n’a pas oublié de faire une recommandation au gouvernement centrale. L’ACAJ recommande au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba de prendre des bonnes mesures et faire un bon suivi pour une mise en oeuvre efficace et des instructions du président de la République Félix Tshisekedi.

Trésor trecha/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer