RDC : Félix Tshisekedi dévoile la recette miracle conduisant à sa réélection en 2023

Les élections municipales, législatives et présidentielles arrivent à grand pas en République Démocratique du Congo. Alors que la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) est au four et au moulin quant à l’organisation démocratique de ces élections, les politiques et leurs familles respectives s’adonnent déjà aux préparatifs en interne afin d’avoir le plus de représentants possibles.

Au micro de Colette Braeckman, journaliste belge du journal “Le Soir”, Félix Tshisekedi plein de confiances, a, le mercredi 16 mars 2022, parlé de la prochaine période consacrée à la campagne électorale en RDC. Sans aucune peur, le Chef de l’État dévoile sa recette miracle, recette lui permettant de briguer un deuxième mandat lors de la présidentielle de 2023.

« J’aborde cette période avec beaucoup de sérénité. Je crois que les congolais ont encore envie de voir du Félix Tshisekedi parce que nous avons commencé cette mendature avec une coalition, celle du FCC(…). Voici presque un an, nous avons dû créer une nouvelle majorité qui se met maintenant à dérouler son programme : il y a davantage de recettes dans les caisses de l’État, les réserves nationales vont atteindre les quatre milliards de dollars, la lutte contre les antivaleurs a un impact sur l’économie, la gratuité de l’enseignement a été décrétée et nous allons mettre en place la couverture santé universelle ainsi que lancer un programme de développement de 145 que comprend notre pays», a déclaré Félix Tshisekedi.

Répondant à la question de la création d’un Tribunal Pénal International par les Nations-Unies pour juger les auteurs des crimes commis à l’Est de la RDC, Félix Tshisekedi déclare :

« Je ne pense pas que ce soit à l’ONU de le faire. Nous devons nous doter des moyens de le faire. L’ONU, certes, peut nous accompagner par son expertise, ses experts, ses documents, pour nous aider à retracer les criminels. Je crois profondément qu’il n’y a pas de paix sans justice».

Parlant de la justice, le Chef de l’État congolais renchéri :

« Il faut que justice soit rendue à toutes ces victimes congolaises mais aussi Rwandaises, Burundaises, Ougandaises,…».

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est arrivé à Kinshasa ce jeudi 17 mars 2022. Aussitôt sur le sol congolais, le garant du bon fonctionnement des institutions de la République s’est rendu, en compagnie de la première dame Denise Nyakeru, à la commune de Matete où un incendie a consumé une partie du quartier Debonhomme, donnant ainsi la mort à un jeune garçon.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer