RDC: Congo Airways court le risque d’une interruption momentanée des vols, faute d’aéronefs

Les deux avions encore en service doivent partir, impérativement, en entretien dans deux mois. Ce qui va priver la compagnie nationale d’aéronefs, l’empêchant ainsi de remplir sa mission de desservir le territoire national.  

Pour éviter l’interruption momentanée d’activités de la compagnie nationale, avec les conséquences sur la mobilité aérienne en RDC,  Félix Tshisekedi a chargé les Ministres du Budget, des Finances ainsi que celui des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, sous la coordination du Premier Ministre, de se pencher diligemment sur les options nécessaires pouvant permettre à Congo Airways de dégager, dans un meilleur délai,  les pistes de solutions idoines.

Où sont les huit avions annoncés en 2019

Dans son discours sur l’état de la nation, le Président Félix Tshisekedi avait annoncé un programme d’acquisition de huit avions neufs pour Congo Airways afin d’agrandir sa flotte. Une annonce qui a été saluée car, elle relançait la compagnie nationale. Malheureusement, trois ans après, aucun aéronef n’a été acheté pour la compagnie nationale.  

En janvier 2021, un communiqué de la compagnie Congo Airways annonçait que le gouvernement congolais avait versé les acomptes à Embraer pour l’acquisition de deux aéronefs de la compagnie.

tsieleka

vous pourriez aussi aimer