RDC : Bahati Lukwebo avoue l’échec de la gestion Tshisekedi

« Le premier mandat de Félix Tshisekedi est un échec criant ! » La sortie médiatique de Modeste Bahati après sa rencontre avec Augustin Kabuya, ce 24 mars dans le cadre de consultation révèle la défaite du dernier gouvernement à satisfaire aux besoins du peuple, mais surtout l’acceptation de la situation par les dirigeants dont les actions de changement sont très minimes.

Pour Modeste Bahati et son AFDC, la sortie du gouvernement reste une urgence. « Nous remarquons que le travail se fait convenablement et qu’il avance très bien. Notre souhait est qu’effectivement et plus rapidement possible le pays soit doté d’un nouveau gouvernement», a dit Bahati Lukwebo.

Le président de tous les speakers sortants s’estime être à la hauteur d’apporter un changement dans le pays au regard de la taille de sa structure. A l’en croire, tous les secteurs d’activités sont aujourd’hui au rouge.

« Et nous, en tant que AFDC et Alliés, comme vous le savez, nous sommes l’une de grandes forces politiques de ce pays avec 76 députés provinciaux et 30 députés nationaux. À ce titre, nous sommes une force sur laquelle le Chef de l’État ainsi que le peuple congolais peuvent compter pour redresser la situation sécuritaire, économique et sociale dans notre pays » a-t-il fait savoir.

Gaël Hombo