RDC : Augustin Kabuya appelle les bureaux du Sénat et de l’Assemblée nationale à faciliter la levée des immunités des parlementaires cités dans les détournements

Le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, demande aux dirigeants du Sénat et de l’Assemblée nationale de s’impliquer pour la levée des immunités des parlementaires qui sont cités dans les affaires des détournements des deniers publics afin qu’ils soient entendus par la justice. C’était au cours d’une matinée politique tenue ce mardi 25 mai au siège de l’UDPS à Limete.

« Les gens ont confondu leurs poches et le trésor public. Je demande aux autorités du Sénat et de l’Assemblée nationale de savoir qu’ils sont là pour défendre les intérêts du peuple. Si une personne est citée, il faut aider la justice à suivre son dossier. Comment expliquer que l’argent de l’Etat a été débloqué pour les travaux mais rien n’a été fait ! Les gens qui volent l’argent du pays doivent être arrêtés », a déclaré Augustin Kabuya.

Mukolo Nkokesha Jean-Paul, procureur général près la Cour constitutionnelle, avait récemment saisi Bahati Lukwebo, président du sénat, sur un réquisitoire tendant à obtenir l’autorisation des poursuites des sénateurs Augustin Matata Ponyo et Ida Kalonji Naserwa. Dans cette lettre du 15 mai consultée par ACTUALITE.CD, le procureur cite les articles 164 et 166 de la constitution qui attribuent la compétence pénale à la Cour constitutionnelle pour les infractions commises par le président de la République et le Premier ministre dans l’exercice de leurs fonctions.

Le nom de Matata Ponyo est lié au scandale du Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo. Dans son enquête, l’Inspection Générale des Finances (IGF) révèle que 285 millions USD au total ont été décaissés par le gouvernement. L’enquête révèle aussi que 205 millions USD ont été perdus dans ce projet dont l’échec était planifié dès sa conception, d’après l’IGF.

Actualité.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer