RDC : Atundu annonce une contre-offensive sur la Reconquête du bureau de l’Assemblée nationale

La grande machine FCC est en marche. C’est l’heure de peaufiner des nouvelles stratégies pour remonter la pente de la famille politique de Joseph Kabila.

Alain André Atundu, ancien porte parole de l’ex majorité parlementaire, a annoncé ce jeudi 24 décembre, qu’une:”contre-offensive sera lancée pour reconquérir le bureau de l’Assemblée nationale, et bloquer la nomination d’un informateur”.

“La majorité parlementaire est constaté par la composition des regroupements déposés au bureau de l’Assemblée nationale. Donc, les transfuges du FCC vers l’union sacrée devraient signaler leur honte défection au bureau de l’Assemblée nationale, avec comme conséquence le remplacement par leurs suppléants qui se reconnaissent du FCC” , a t-il expliqué.

Et de signaler : ” Nous formons un bloc pour bloquer la nomination surréaliste d’un informateur pour une tâche inexistante”.

281 voix sur 483 votants, Jeanine Mabunda a été destitué de son poste de présidente de la chambre basse du parlement après un vote consécutif à une pétition initiée contre elle.

Un bulletin nul et une abstention ont été enregistrés. Les autres membres du bureau ont connu le même sort.

Tout est parti d’une pétition lui imputant un certains nombre de griefs dans sa gestion de l’Assemblée nationale. Rangé en ordre de bataille, les élus membres du Front commun pour le Congo (FCC) ont accompagné leurs collègues jusqu’aux derniers instants. Tous les autres membres du Bureau éteint tombés, devant l’ouragan de l’histoire, l’un après l’autre, au fur et à mesure du dépouillement.

24h.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer