RDC : Alingete a échangé avec Kadima sur les modalités pratiques de l’encadrement financier de la CENI

Jules Alingete, chef des services de l’Inspection générale des finances (IGF) a échangé ce mercredi avec Denis Kadima, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Les deux hommes ont parlé de la collaboration dans le cadre de la bonne gestion des fonds publics alloués à la centrale électorale.

« Nous venons d’avoir une séance de travail avec le président de la CENI autour des modalités d’encadrement et de l’accompagnement de l’IGF au profit de la centrale électorale. Cet accompagnent, c’est sur le plan financier », a dit au sortir de l’audience Jules Alingete.

Il a également révélé que c’est Denis Kadima qui était en premier demandeur de cet accompagnement:  « Nous avons été saisis par le bureau de la CENI qui avait souhaité un accompagnement de l’IGF, mais à l’époque, compte tenu de notre volume de travail, nous avions estimé que nous devons le faire plus tard. Au vu de tout ce qu’il y a comme problème, le président a réitéré sa demande dans le seul but de garantir la transparence des transactions financières. Je suis venu pour les modalités pratiques ».

Selon lui, les échanges ont été cordiaux.

« Il y’a une très bonne compréhension mutuelle sur le déroulement de cette mission d’accompagnement. Je vais préciser que la prévoit qu’à la fin du cycle électoral la Cour des compte fasse un audit interne et transmette le rapport au parlement et au président de la République ».

La veille, l’IGF avait annoncé une mission de contrôle dans 48 heures à la CENI dans le but de vérifier combien d’argent a reçu la centrale électorale et à quoi il été affecté. C’est une mission qui sera permanente et suivra toutes les opérations de financement de la centrale électorale.

actualite.cd

vous pourriez aussi aimer