RDC : À l’ONU, le président Tshisekedi n’a pas eu le temps de se reposer car plusieurs chefs d’États voulaient à tout prix le rencontrer », (P. Muyaya)

Le ministre de la communication et des médias, Patrick Muyaya, a, lors d’un point de presse organisé ce mardi 05 octobre 2021, démenti l’information selon laquelle, le président américain Joe Biden avait refusé de rencontrer son homologue de la République démocratique du Congo lors de l’assemblée générale de l’ONU.

D’après le porte-parole du gouvernement congolais, Félix Tshisekedi a bel et bien eu des réunions avec Joe Biden par vidéo-conférence. Il a, en outre, révélé que le président de la RDC est le seul chef d’État a avoir rencontré le secrétaire d’État américain.

« Le président de la République est parti à double titre à l’Assemblée générale des Nations-Unies. D’abord, comme président de la RDC et en plus comme président de l’Union africaine (…) Alors, j’ai vu des gens dire que le président n’a pas été reçu par Joe Biden, non. Compte tenu de la Covid-19, c’était compliqué mais il a eu des réunions avec le président Biden, plusieurs réunions se font par vidéo-conférence et vous avez vu que le secrétaire d’État américain était venu rencontrer le chef de l’État. C’est le seul président qui a eu une rencontre avec le secrétaire d’État américain. Beaucoup de gens font que parler sans connaître le fonctionnement du protocole américain. Le président angolais était à Washington, il a passé 5 ou 6 jours sans avoir rencontré le président américain ni le secrétaire d’État », a expliqué Patrick Muyaya.

Dans la foulée, Patrick Muyaya a affirmé que lors de l’assemblée générale des Nations-Unies, plusieurs chefs d’États voulaient à tout prix rencontrer Félix Tshisekedi.

« Je crois que la réunion que le président a eue avec le secrétaire d’État américain, c’était une réunion importante. Ils ont parlé des problèmes du continent et de la RDC. Le président n’a pas eu le temps de se reposer parce que plusieurs chefs d’États voulaient à tout prix le rencontrer », a-t-il ajouté.

Pour rappel, lors de la 76ème assemblée générale de l’ONU, Félix Tshisekedi avait prononcé un discours dans lequel, il avait notamment appelé à des sanctions contre les multinationales qui exploitent illégalement les minerais de la RDC et fournissent des armes aux groupes rebelles. 

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer