Procès 100 jours : Vital Kamerhe présente ses motifs d’appel, l’audience se poursuit

Le procès 100 jours en appel opposant le ministère public à Vital Kamerhe et ses co-prévenus se poursuit ce mardi 1er juin 2021 devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Selon Me Christian Beya, l’un des avocats de Samih Jammal, c’est la partie Kamerhe qui présente ses motifs d’appel devant la Cour. « Vital Kamerhe présente ses motifs d’appel », informe-t-il.

Si on en croit au même conseil, l’affaire pourrait connaître à l’audience de ce jour, son instruction ainsi que sa plaidoirie. « Après on pourrait instruire et plaider », affirme-t-il.

Le procès de Vital Kamerhe a repris depuis ce lundi 31 mai 2021 et les parties prévenus et le Ministère public ont présenté leurs motifs d’appel. La Cour a également reçu les motifs d’appels de plusieurs autres personnes, dont  Shangalume Nkingi Daniel alias Massaro.

Contexte

Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima avaient été condamnés le 20 juin 2020 pour détournement des fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme 100 jours du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Ils ont fait appel de cette décision qu’avait rendu le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe.

Actualité.cd

vous pourriez aussi aimer