Procès 100 jours: Vital Kamerhe attendu à la barre.

La Cour de Cassation de la République Démocratique du Congo a, dans une notification faite aux parties prenantes au procès du programme 100 jours du Chef de l’État, renseigné la date de la reprise des audiences. L’affaire mettant en cause Vital Kamerhe, ancien Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Samih Jammal, Directeur Général de la Société Samibo Sarl, et Jeannot Muhima, administratif à la Présidence de la République, reprend le lundi 11 avril 2022.

Un pourvoi en cassation avait donc été introduit pour attaquer en annulation l’arrêt de la cour d’appel de Kinshasa/Gombe rendu au second degré par la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, condamnant Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima respectivement à 13 ans, 6 ans et une année des travaux forcés. Entre-temps Jeannot Muhima qui avait déjà purgé une année à la prison centrale de Makala, a été libéré alors que Vital Kamerhe a bénéficié de la liberté provisoire, avant d’aller se faire soigner à l’étranger. Samih Jammal est le seul prévenu encore en détention.

Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima sont poursuivis pour détournement des deniers publics dans le cadre du programme 100 jours du Président Félix Tshisekedi. Leur première affaire très médiatisée, s’est soldée par leur condamnation par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe.

vous pourriez aussi aimer