Procès 100 jours : un haut cadre de UDPS émet des doutes sur le « détournement » de Vital Kamerhe

Le Professeur et Député national de l’UDPS a émis des doutes sur la condamnation de l’ex-directeur de cabinet de Félix Tshisekedi , Vital Kamerhe , dix mois seulement après avoir été condamné pour détournement et corruption dans la construction des maisons préfabriquées du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’État.

Ce cadre du parti au pouvoir a déclaré à la presse que  » Vital Kamerhe n’était pas allé au Trésor public sortir de l’argent. Il y a eu décaissement après la signature du Ministre des Finances qui a la latitude de demander de l’argent à la Banque Centrale », a-t-il lâché.

Par ailleurs , Paul Tshilumbayi met en cause le gouvernement sortant de Bruno Tshibala d’être aussi impliqué dans l’exécution des travaux de 100 jours.

Cette sortie médiatique promet d’être largement critiquée dans le milieu de l’Union pour la Démocratie et le progrès Social.

Rappelons que le Président national de l’UNC a été condamné au premier degré à 20 ans de travaux forcés pour détournement des deniers publics. Le procès en appel semble avoir du mal à tenir tout son verdict.

24h.CD/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer