Procès 100 jours : 20 ans pour Vital Kamerhe

Le Tribunal a rendu son verdict dans le cadre du procès des 100 jours. Le prévenu Vital Kamerhe devra passer 20 ans des travaux forces pour un détournement de plus de 48 millions de dollars américains. Le tribunal est allé loin jusqu’à la privation pendant 10 ans après avoir purgé la peine pour Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président de la République.

Vital Kamerhe est interdit d’exercer des fonctions publiques pour la même période tout comme celles para étatiques quelqu’en l’échelon. Ce jugement est l’aboutissement d’un long feuilleton qui a tenu en haleine la population congolaise assoiffée de connaître la vérité.

Ce procès concerne le détournement des fonds de l’état alloués aux travaux des 100 jours initiés par le président de la République, Félix Tshisekedi pour ses 100 premiers jours à la tête du pays.

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer