Présumée dilapidation de fonds publics pour l’accueil de Fatshi : CRJLI invite le SG de Nouvel Élan à présenter les preuves de ses allégations

Kinshasa, 05 novembre 2021- Le centre de réflexion juridique pour la lutte contre l’impunité (CRJLI) que coordonne Me Franck Kalolo, fustige les allégations de Blanchard Mongomba, secrétaire général de Nouvel Élan, parti d’Adolphe Muzito concernant une présumée dilapidation de fonds publics pour la mobilisation de l’accueil du Président de la République.

Franck Kalolo se dit écoeuré d’apprendre ces déclarations, de savoir que l’argent du contribuable congolais serait investi dans cette manifestation.

“Nous sommes écoeurés d’apprendre par la voie des ondes les déclarations faites par Maître Blanchard Mongomba qui est le secrétaire général de Nouvel Élan, confirmant que la manifestation d’hier qui a été réservé pour l’accueil du chef de l’Etat par les forces vives et les états majors des forces alliés au pouvoir actuel, serait le fruit du trésor public. C’est-à-dire que l’argent qui a servi pour cette organisation proviendrait du trésor public”, a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : “Parce que nous nous luttons contre l’impunité, voilà pourquoi nous demandons à maître Blanchard Mongomba de pouvoir fournir à la justice toutes les preuves attestant que l’argent qui a servi à cette organisation provenait du trésor public”, suggère-t-il.

Par contre, Franck Kalolo dit se réserver le droit de porter plainte contre l’auteur de ces propos à défaut des preuves.

“Nous CRJLI, nous nous réserverons le droit de saisir les instances judiciaires afin que l’auteur de ces allégations soit traduit devant la justice pour administrer une leçon au reste, afin de revenir au bon sens. Parce qu’on ne peut pas simplement faire des allégations pour plaire, plutôt on doit avoir des éléments des preuves, parce que cet argent sort du trésor public et que tout congolais à le droit de connaître”, a-t-il ajouté.

Il sied de rappeler que le Chef de l’Etat est rentré au pays jeudi 4 novembre, après près de 10 jours passés à l’extérieur dans le cadre d’une tournée diplomatique. Il a pris part notamment au sommet sur le climat Cop26, à Glasgow, au sommet du G20 à Rome et a été en Israël pour une visite officielle.

Une grande mobilisation des forces vives et politiques ainsi que des institutions a été observée lors de son retour à Kinshasa.

depeche.cd

vous pourriez aussi aimer