Présidentielle 2023 : Jean-Pierre Bemba donne les raisons de son effacement en faveur de Félix Tshisekedi

Le parti Mouvement de Libération du Congo (MLC) ira à l’élection présidentielle avec l’effigie de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en lieu et place de celui de son président Jean-Pierre Bemba. D’après les informations recueillies par ActuRDC ce samedi 30 septembre 2023, le patron de cette famille politique se dit être témoin de la volonté manifeste de l’actuel Chef de l’État de changer la vie du peuple congolais à tous les niveaux, d’où l’intérêt de lui accorder un second mandat.

Membre de la plateforme gouvernementale, le parti réaffirme son vouloir de continuer à œuvrer aux côtés de celui qu’il trouve prêt à porter le pays vers les horizons insondables de son développement, et met en valeur les efforts consentis par le Chef de l’État Félix Tshisekedi sur le plan de la paix et de la sécurité. Jean-Pierre Bemba, ensemble avec les cadres de son parti, iront chercher des voix pour permettre à l’homme de la Cité de l’Union Africaine d’être son propre successeur.

« Le MLC réaffirme son appartenance à l’Union sacrée de la Nation. Comme témoin privilégié de la volonté du chef de l’État de transformer profondément notre société pour mener notre pays vers le développement, d’assurer sa sécurité et d’imposer la paix à l’intérieur de nos frontières, c’est pourquoi j’ai décidé de ne pas présenter ma candidature pour soutenir notre frère Félix-Antoine Tshisekedi », a dit Jean-Pierre Bemba.

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est reconnu comme candidat unique de la plateforme Union Sacrée pour la Nation à la présidentielle de 2023. Le Chef de l’État promet de tout mettre en œuvre pour laisser le pays sur un élan positif avant la fin de son deuxième mandat.

Gaël Hombo

vous pourriez aussi aimer