Pétition contre JM Kabund : Quand le temple de la démocratie devient un champ de bataille.

C’est ce lundi que l’Assemblée plénière était censée statuer sur la pétition initiée par le député Jean-Jacques Mamba aux fins d’obtenir la déchéance de Jean-Marc Kabund de la première vice-présidence de l’Assemblée Nationale. Mais cette séance a fini en queue de poisson. Certains élus du peuple identifiés comme appartenant au regroupement UDPS ont troublé l’ordre dans la salle au point de rendre impossible la continuité de la plénière.

Des petites séquences vidéos devenues virales sur les reseaux sociaux montrent clairement ces députés nationaux en venir aux mains entre eux, proférant des propos inappropriés. Le but etait d’empêcher la destitution de Jean-Marc Kabund qui était de visu lancée. Impuissante face à la tournure de la situation, Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale a dû suspendre la séance.

Quelques heures avant cette plénière, la speaker de la chambre basse du parlement était reçue par le président de la République. Les deux personnalités ont selon la presse présidentielle échangé sur le bon fonctionnement. Cependant, la pétition contre Jean-Marc Kabund reste d’actualité. L’usage de faux dénoncé parmi les signataires n’a visiblement pas été prouvé et le président a.i de l’UDPS semble bien assis sur une chaise éjectable.

Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer