Nyirangongo : 6 morts des suites de cholera dans le camp de déplacés de Kanyaruchinya en 2 jours

Six personnes sont mortes des suites de cholera, entre vendredi 16 et samedi 17 décembre, dans le camp de déplacés de Kanyaruchinya, territoire de Nyirangongo (Nord-Kivu).

Selon le président de ce site, Théo Musekura, ces décès sont dus entre autres, aux situations difficiles que traversent ces personnes.

Mwami Ndeze Katurebe Jean-Baptiste, chef de la chefferie de Bwisha a exhorté l’Etat congolais ainsi que les humanitaires à venir à la rescousse de ces déplacés :

« C’est très difficile ce qu’ils traversent. Depuis plusieurs mois, parfois ils quittaient, revenaient à Rugari. Ceux que vous avez là c’est essentiellement ceux venus uniquement des groupements de Rugari et Kisigari qui ont fui les combats qui venaient de Rutshuru. Cette population souffre. Et donc nous avons un travail qui peut-être pas visible. Mais nous faisons un plaidoyer avec les communautés humanitaires, avec les ministères des Affaires sociales et humanitaires ».

Cette autorité traditionnelle a affirmé travailler pour mettre en place un plan de contingence pour assister ces déplacés lorsque la paix va revenir dans cette contrée.

Ces décès interviennent deux jours après que le gouverneur du Nord-Kivu, général Constat Ndima, a déclaré l’épidémie de choléra dans le territoire de Nyiragongo./mediascongo.net

vous pourriez aussi aimer