Nord-Kivu : Le gouverneur militaire met fin à la paie mensuelle des autorités civiles en congé

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-général Ndima Kongba Constant a décidé de mettre un terme aux avantages sociaux que percevaient jusque-là les membres du gouvernement provincial en congé ainsi que ceux l’Assemblée provinciale.

La décision a été prise à travers une note de service publiée le 25 janvier dernier et dont 7SUR7.CD s’est procuré une copie ce mardi 08 février 2022.

« Pour le bon fonctionnement des activités du gouvernement militaire du Nord-Kivu et pour l’efficacité de l’exécution des orientations de l’autorité provinciale, après concertation avec les conseillers principaux et avis favorables de la direction du Budget et des Finances, les instructions ci-après sont de stricte application : (…) Les cadres politiques non actifs cessent d’être éligibles à la paie mensuelle jusqu’à la reprise de leurs fonctions », lit-on dans ce document.

Entre-temps, le lieutenant-général Constant Ndima décide d’accorder un fonds hebdomadaire de 1.000 dollars américains à son Directeur de Cabinet pour couvrir les urgences dudit cabinet. Un autre fonds hebdomadaire de 500$ aux conseillers principaux en charge des opérations et renseignements.

Les conseillers principaux en charge de la communication et des Finances ainsi que l’expert près le gouverneur en charge du budget, recevront aussi chaque semaine un montant de 500$ comme frais de fonctionnement.

Pour rappel, l’ordonnance présidentielle portant instauration de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, publiée le 03 mai 2021, mentionne que les autorités politiques mises en congé continuent de bénéficier de leurs avantages sociaux. 9 mois après, le gouverneur militaire nommé à cette occasion, vient d’y mettre un terme.

7sur7.cd

vous pourriez aussi aimer