Musique : le pasteur Moïse Mbiye sur le point d’arrêter sa carrière musicale pour se consacrer à ses charges pastorales et son mariage

Le célèbre chanteur gospel et représentant légal de la communauté Cité Bethel, le Pasteur Moïse Mbiye, a annoncé ce jeudi 29 septembre, qu’il compte mettre fin à sa carrière musicale pour se consacrer à son ministère pastoral. Il a fait l’annonce au cours de la sortie de son deuxième clip intitulé « Bilaka ya bomwana » tiré de son dernier album dénommé « Royal » sorti en juin dernier.

Bien qu’ayant signé avec une maison de production de renommée afin de booster plus loin ses œuvres musicales, l’artiste estime que la charge de la Communauté Cité Bethel qui compte à ce jour plus de 1000 églises à travers la RDC et le monde est d’autant plus énorme que cela lui exige beaucoup d’énergies et de temps. 

« Avec la musique, je suis appelé à voyager à travers le monde pour livrer des concerts. Par conséquent, je serai obligé d’être absent » a-t-il déclaré.

Et d’ajouter « lorsque j’ai pris les rênes de l’église Cité Bethel Assemblée Centrale, la situation était chaotique à la suite de la maladie de mon père. J’ai travaillé dur pour relever l’église qui était en proie à des conflits, de divisions de tout genre. Il y avait de moins en moins de fidèles. Aujourd’hui ma responsabilité ne se limite pas seulement à la seule assemblée de Limete, mais elle s’étend sur les 126 assemblées que compte Kinshasa et celles à travers tout le pays et le monde avec un total de 1190 assemblées. Ce n’est pas facile ».

Il a, dans la foulée, levé la voile sur son mariage. « Après avoir offert à mon  public l’album Royal, je me concentre maintenant à prier pour mon futur mariage et à fonder une famille. Je suis convaincu que ce moment-là est arrivé et je pense que je réussirai mon mariage, car je trouverai une bonne personne ».

Signalons que c’est depuis le 15 septembre 2021 que le pasteur Moise Mbiye a succédé à son défunt père à la tête de la Cité Bethel comme représentant légal. À la demande de la majorité des membres statutaires, sa candidature a été présentée au regard de son parcours pastoral.

Chanteur, compositeur de plusieurs cantiques, Moïse Mbiye est aussi auteur de plusieurs livres. Parmi ses albums à succès, on peut compter :  « Champion » avec la chanson  » Eben Ezer, l’album « Heros » avec  » Tango na ye » pour ne compter que ceux-là.

Son dernier opus « Royal » comprend 13 titres dont la chanson « Esimbi te » qui cumule plus de cinq millions de vues sur Youtube en moins de 3 mois. /mediascongo.net