Mini-sommet de Nairobi : Fin des pourparlers sans aucune négociation dans cette première phase

La première étape des pourparlers entre les représentant du gouvernement Congolais et les groupes armés opérant à l’est à pris fin le mercredi 27 avril 2022.

D’après RFI, Il n’y a pas eu de négociations à proprement parler au cours de cette première phase à Nairobi, qui aura surtout servi à recueillir les attentes des participants. La liste des groupes armés participants s’est allongée au fil des jours.

La même source indique q’une trentaine de groupes armés ont participé à ses assises. les représentants du FRPI (Force de résistance patriotique de l’Ituri) sont finalement arrivés lundi 25 avril. Ils ont rejoint, entre autres, le coordonnateur de la coalition Raïa Mutomboki, plusieurs factions des Nyatura dont certaines s’étaient déjà rendues.
Le très redouté NDC-Rénové de Guidon, chef de guerre sous sanctions des Nations-Unies, a également envoyé des représentants. Ils ont chacun pris la parole pour exposer à la délégation gouvernementale congolaise leurs motivations et attentes.

Cependant, il y aeu quelques grands absents de poids. Le chef du groupe Maï-Maï Yakutumba, actif au Sud-Kivu, a décliné l’invitation des autorités. La Codéco, qui continue de sévir en Ituri, a été approchée, mais n’a pas rejoint Nairobi finalement. Le M23-Makenga, récemment réapparu dans le Nord-Kivu, a été écarté des discussions samedi dernier.

Roger AMANI

vous pourriez aussi aimer