Marche anti-Monusco : les 2.000$ proposés aux familles des victimes pour les funérailles rejetés

Les mouvements citoyens affirment avoir reçu la contribution de l’autorité provinciale en guise d’assistance. Le montant de 2000$ proposé aux familles des victimes par le gouvernement provincial a été jugé insuffisant au vu des dépenses déjà effectuées depuis plus d’une semaine, estiment-t-ils.Ils veulent des hommages comparables à ceux rendus aux soldats de la Monusco. C’est au même titre que les funérailles organisées pour rendre hommage aux casques bleus de la Monusco que les mouvements citoyens veulent voir le gouvernement congolais, réserver les hommages aux patriotes tombés lors des différentes manifestations. « Nous demandons aussi que les cérémonies de funérailles dignes soient organisées par les familles et que nos camarades soient également honorés », suggèrent-ils.

En ce qui concerne la mise en terre des militants décédés, les groupes de pression demandent que les tombes des victimes ne soient pas dispersées, mais regroupés sur un même site car, disent-ils, cela constitue pour eux un monument d’hommage qui portera le nom de « Martyrs du départ de la Monusco ».

Assister toutes les victimes à Goma, Butembo, Kasindi, Kanyabayonga et Uvira

Pour les mouvements citoyens, l’assistance doit être aussi apportée aux familles des personnes tuées à Kanyabayonga, Butembo, Kasindi et Uvira. Au cas où ces propositions ne sont pas prises en compte, la Synergie des mouvements citoyens et des groupes de pression du Nord-Kivu, menace d’organiser elle-même les cérémonies des funérailles pour ses camarades tués injustement./ouragan.cd