Manifestation anti-Monusco à Goma : le gouvernement « condamne toute forme d’attaque contre le personnel et les installations de la Monusco » Patrick Muyaya

Dans un tweet publié sur son compte, le porte-parole du gouvernement Congolais, Patrick Muyaya, affirme que le gouvernement suit de près la situation des manifestations à Goma contre la Monusco et condamne fermement toute forme d’attaque contre le personnel et les installations de la Monusco. À l’en croire, les responsables seront poursuivis.

« Le Gouvernement suit de près la situation à Goma consécutive à l’appel à manifester contre la Monusco. Il condamne fermement toute forme d’attaque contre le personnel et les installations des Nations Unies. Les responsables seront poursuivis et sévèrement sanctionnés. », informe Patrick Muyaya.

En effet, une nouvelle manifestation anti-Monusco a été signalé ce lundi 25 juillet 2022 dans la ville de Goma, la route Katoyi barricadée tôt dans la matinée par la population en colère mais également des coins chaud de la ville notamment sur la place Majengo et la route qui mène vers la nouvelle Cathédrale de Katuka, la circulation est perturbée.

Des scènes des pillages ont été signalées dans quelques bureaux de la Monusco. Des manifestants exigent le départ de la Monusco.

Roger AMANI