Lutte contre l’insécurité à lubumbashi , le nouveau commandant de la 22ème région en fait son affaire.

Depuis sa nomination à la tête de la 22ème région militaire à titre intérimaire, le Général-major Mushimba Antoine-David vient de poser son tout premier acte pour lutter contre l’insécurité persistante à Lubumbashi.

Il a ordonné que soient ;

arrêtés tous les militaires irréguliers vivant au camp Vangu, surtout ceux
possédant des armes clandestinement. Déjà dans les jours avenirs, il se fera fait l’enregistrement des enfants des militaires à
l’ancienne cantine du camp et tous les parents doivent se préparer pour remplir ce
devoir.

Pour ce nouveau commandant de la 22ème région militaire, la bête qui ronge le grain se trouve toujours au dedans de ce dernier, raison pour laquelle cette opération doit se faire d’abord dans sa maison, a dit le chargé de communication des FARDC/Haut-Katanga. Depuis lundi 18 mai dernier , le Général-major Mushimba Antoine-David avait lancé une série de bouclage mixte FARDC-POLICE au sein des camp Vangu et
camp pré-fabriqué.

Plusieurs militaires et policiers fantômes ont été arrêtés et des armes non déclarées saisies par les autorités militaires et déposées à la 22ème région militaire. Le deuxième rendez-vous concernera tous les enfants des militaires en âges adultes sans emploi et non scolarisés habitants aux camps des militaires. Ainsi par ce geste, le nouveau commandant de la 22ème région militaire et ancien chef des opérations à la 2ème zone de défense, se dit déterminé à mettre fin à cette insécurité dans la ville de Lubumbashi.

Wivine Mugoli / Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer