Le développement de la 5G et l’industrie automobile pourront doubler la demande mondiale de cobalt : Kinshasa anticipe et lance l’Entreprise Générale du Cobalt de la RDC

L’Entreprise Générale du Cobalt (EGC) a été lancée le 31 mars. La société a été créée par décret en novembre 2019. L’objectif est d’encadrer l’achat et la commercialisation du cobalt artisanal responsable en RDC. Le cobalt congolais représente plus de 63% de la production mondiale de cobalt, dont 20% provient de l’exploitation artisanale du cobalt à elle seule. Plus de deux millions de citoyens congolais vivent de cette exploitation artisanale du cobalt.

Le pays veut profiter de la bonne santé du secteur de cobalt. La demande mondiale s’est accrue  grâce au développement de l’industrie des véhicules électriques et le déploiement de nouveaux réseaux et combinés mobiles. Les congolais sont attentifs à la croissance du secteur des combinés mobiles 5G qui nécessitent 20% de cobalt en plus que les modèles 4G équivalents. 

« Des projections estiment que la demande mondiale de cobalt va doubler d’ici 2030, passant de 145 000 tonnes en 2020 à 290 000 tonnes en 2030, avec une part plus importante de la production mondiale fournie par la RDC », dit un communiqué de l’EGC.

En partenariat avec l’Autorité de Régulation des Marchés des Substances Minérales Stratégiques (ARECOMS), l’EGC va aider le pays à formaliser la chaîne d’approvisionnement du cobalt produit artisanalement. 

Actualite.cd/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer