La Tanzanie positionne l’une des ses grandes banques à Lubumbashi et bientôt à Kinshasa

La RDC et la Tanzanie décident de renforcer leur coopération dans le secteur financier « afin de dynamiques leurs économies », dit le communiqué final de la rencontre entre Samia Suluhu et Félix Tshisekedi jeudi à Kinshasa. Les deux dirigeants ont également évoqué le plan d’ouverture à Kinshasa de la Banque Tanzanienne CRDB Bank Plc. L’institution bancaire est déjà arrivée à Lubumbashi (avec 30 millions USD, grâce notamment à un partenariat avec le Fonds d’investissement norvégien pour les pays en développement (Norfund) et le Fonds d’investissement danois pour les pays en développement (IFU)). 

« Nous considérons la RDC comme un marché passionnant pour nous car il offre à notre groupe une opportunité unique de transformer des vies au-delà de nos frontières », avait déclaré Abdulmajid Nsekela, PDG et directeur général du groupe CRDB Bank.

Samia Suluhu et Félix Tshisekedi ont instruit les ministres respectifs de faciliter les fonctionnement des institutions financières de deux pays. La question sera également au menu de la troisième réunion de la commission permanente mixte RDC-Tanzanie programmée à la mi-septembre.

La Tanzanie commerce avec la RDC dans divers secteurs. En 2019, la Tanzanie et la RDC ont signé un accord bilatéral pour la construction du chemin de fer à écartement standard reliant les deux pays via le Burundi. De plus, le Congo-Kinshasa dépend du port de Dar es Salaam pour l’importation et l’exportation de marchandises.

Créée en 1996, CRDB Bank Plc est déjà présente au Burundi. Il n’est pas exclu de la voir se développer également à Uvira, la ville congolaise frontalière de Bujumbura ou encore à Kalemie. Elle entre dans un secteur dominé notamment par le kenyan EquityBCDC, filiale de Equity Group Holdings Plc (EGH), suite à l’acquisition de la majorité des parts de BCDC par EGH auprès de la famille de George Forrest en juillet 2020.

La RDC compte à ce jour 15 banques commerciales en activité, une caisse d’épargne, 71 coopératives d’épargnes et crédits, 21 institutions de microfinances, selon les données du ministères des finances. 

actualite.cd

vous pourriez aussi aimer