La RDC exige plus de 4 milliards USD de réparations à l’Ouganda pour son rôle dans les conflits en Ituri

La République Démocratique du Congo exige 4 milliards 300 millions de dollars américains de réparations à l’Ouganda pour son rôle dans les conflits qui ont secoué les deux pays entre 1998 et 2003 dans la province de l’Ituri.
Le Tribunal de l’ONU appelé également Cour mondiale tient depuis le début de la semaine en cours les audiences concernant le conflit de longue date opposant la République Démocratique du Congo et la République d’Ouganda au sujet des dommages causés de 1998 à 2003.

D’après les informations révélées par l’Agence Reuters, pendant ces audiences, les avocats représentant la Republique Démocratique du Congo ont déclaré, ce mardi 20 avril 2021, à la Cour Internationale de Justice qu’ils cherchaient 4,3 milliards de dollars de réparations à l’Ouganda voisin pour son rôle dans les conflits dans la province de l’Ituri, riche en minéraux.

Le représentant de la République Démocratique du Congo devant la Cour, Paul-Crispin Kakhozi Bin-Bulongo, a déclaré aux juges que « les dommages causés à son pays par l’Ouganda pendant les cinq années de conflit en Ituri étaient d’une ampleur sans commune mesure ».

D’après eux, l’Ouganda n’avait pas négocié de bonne foi.

Cette affaire a été portée devant le Tribunal pour la première fois en 1999 et en 2005, la CIJ a jugé que l’Ouganda avait violé le droit international en occupant des parties de l’Ituri avec ses propres troupes et en soutenant d’autres groupes armés dans la région pendant le conflit.

Il a également jugé que le Congo avait violé le droit international avec une attaque contre l’ambassade ougandaise à Kinshasa.

Rappelons que le Tribunal a ordonné aux voisins africains de négocier des réparations mutuelles, mais en 2015, la République Démocratique du Congo est retournée devant le Tribunal de l’ONU pour préciser que les pourparlers n’évoluent pas.

Après avoir mis en place une commission d’experts pour l’aider à évaluer les montants des dommages, le Tribunal tient des audiences sur la question cette semaine.

La source renseigne que l’Ouganda présentera son cas et ses demandes de réparation dans la semaine.

Mediacongo.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer