La RDC et l’Ouganda prêts à unir leurs forces pour neutraliser les groupes armés

La situation sécuritaire précaire dans la partie Est du pays a été évoquée au cours de la 35ème réunion du conseil des ministres. L’insécurité dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri est à la base d’une instabilité dans la sous région. Dans la recherche de la stabilité dans cette partie des Grands Lacs, le chef de l’État, Félix Tshisekedi et son homologue Ougandais, Yoweri Museveni ont eu des échanges.

Dans sa communication, le président de la République, Félix Tshisekedi a fait l’économie de leur entretien aux membres du gouvernement : « Il a été convenu de la nécessité pour les deux d’œuvrer activement pour l’éradication des groupes armés qui sèment la désolation à l’Est du pays » , lit-on dans le compte-rendu de la 35 réunion du conseil des ministres.

Les deux pays attendent baser leur stratégie sur un échange d’information : « Ils ont convenu d’une stratégie commune basée, non pas sur la mise en place d’un état-major intégré, mais plutôt sur le renforcement de la capacité d’intervention des forces armées de chaque pays, notamment à travers les échanges d’informations de manière à faire face au groupes armés » , apprend-t-on .

Marco Emery Momo / Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer