La famille d’AG Kyungu lance un message d’espoir sur la santé du PCA de la SNCC

Une délégation de la famille du patriarche Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza et de la présidence de la République séjournent en Angola pour faire le suivi de l’évolution de la santé d’Antoine Gabriel

Parmi les membres de sa famille, son épouse et députée Masangu a lancé un message pour rassurer l’opinion et dissiper l’équipe sur la thèse du décès du président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga la nuit de samedi dernier.

Dans une vidéo, elle joue le porte-parole du président national de l’Unafec. Très sereine , elle a expliqué

Nous sommes-là pour démentir les rumeurs qui courent sur les chaînes de télévision et sur les réseaux sociaux, baba est en vie et son seul souhait est de nous unir et de ne pas oublier notre adversaire. Pour le moment nous demandons à chacun de nous, en commençant par notre délégation, à toute la population Lushoise et à tous ceux qui nous suivent à travers les 26 provinces, baba demande la paix, l’entente surtout à son parti UNAFEC et à toutes les associations” a -t-expliqué

L’unité et le maintien de la discipline au sein de l’Unafec est l’autre message qui a dominé le discours de Mireille Masangu, épouse du patriarche

“…Maintenant nous avons un message pour UNAFEC, l’UNAFEC est un parti de kyungu qui est organisé et ce matin il dit que le mot d’ordre doit être respecter. Au niveau de Katanga, nous savons que le premier vice président c’est l’honorable KITUNGWA, le secrétaire général c’est papa KIBAWA; alors il demande qu’il ait du respect par rapport à sa personne, nous ne voulons pas de désordre qui ouvriront la porte à nos ennemis politiques, nous devons être en paix car pour le moment le chef est en repos médical” a dit Mireille

Et de poursuivre

Ceux qui sont engagés à donner des informations concernant L’UNAFEC au niveau du Grand Katanga sont les deux chefs que nous venons de citer et au niveau de Kinshasa c’est le secrétaire général et le premier vice président LUNGAKE comme nos structures fonctionnent, nous ne voulons pas que JUNAFEC dirige les cadres ou Amazone; ce sont les cadres du parti qui sont autorisés à diriger toutes les branches spécialisées” a martelé Madame Kyungu entourée d’une des filles d’AG Kyungu Wa Kumwanza et deux émissaires de la présidence.

Déjà tensions ont été relevées au sein de l’UNAFEC dans le Haut-Katanga. La guerre de succession a semblé démarré entre les lieutenants du patriarche.

globalinfos.net/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer