Kongo Central : Les heures d’Atou Matubuana sont comptées

La Cour constitutionnelle a notifié au gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana son arrêt du 29 mai 2020. Cet arrêt à signifier aussi au Président de la République, dit que l’adoption d’une motion de défiance contre un membre du gouvernement oblige ce dernier à cesser immédiatement d’exercer ses fonctions et remettre sa démission.

Pour le gouverneur Atou Matubuana et son adjoint Justin Luemba, la démission est à remettre auprès du Président de la République Félix Tshisekedi. Impliqués dans une sextape, les deux grandes autorités du Kongo Central étaient sur la selette. Plusieurs voix s’étaient levées a l’époque pour exiger leur démission, à Kinshasa comme dans le Kongo Central.

Par contre, cette nouvelle sonne comme un coup de tonnere pour les pro Atou qui y voient une décision motivée politiquement.

Dan Zeng / Acturdc.com

vous pourriez aussi aimer