Kinshasa : les travaux de construction du marché «Zando» n’ont toujours pas commencé

C’est une situation chaotique au grand marché «Zando» de Kinshasa. Après près de 10 mois de fermeture pour rénovation, le constat fait par nos confrères de Radio Okapi est alarmant. Aucune marche de travaux depuis la fermeture, le site est transformé en une décharge des immondices, et sert aussi de toilette publique.

C’est dans un désarroi qui ne dit pas son nom que s’est retrouvé les vendeurs qui travaillaient dans les pavillons. Les vendeurs se disent abandonner par les autorités compétentes parce que les conditions de travail dans ce grand marché de Kinshasa ne sont pas réunies. Les pavillons qui sont transformés en latrine dégagent ainsi une odeur nauséabonde insupportable, quoi à mettre mal à l’aise les vendeurs et acheteurs potentiels.

«Il n’y a rien d’avancement comme de bonnes œuvres qui puissent se passer ici au marché central, il n’y a pas. C’est l’échec total. Nous sommes abandonnés, aucune solution n’est trouvée. Nous nous débrouillons sur les rues, question d’avoir un petit rien», a témoigné un vendeur.

Le président du syndicat des vendeurs du grand marché «Zando», Chico Balongwa, a quant à lui, demandé le remboursement des biens de commerçants détruits dans les entrepôts lors de la démolition des pavillons par les autorités de la ville le 20 janvier 2021.

«A l’autorité du pays, je demande d’abord le remboursement des biens des commerçants déjà détruits au niveau du marché central. Que cela se fasse vit parce que tout dans se pays vit toujours grâce à des petits commerces. Je demande au président de la république de donner au gouverneur de la ville afin de compenser tout le monde», a demandé Chico Balongwa.

Selon nos confrères de Radio Okapi, les autorités du marché n’ont pas été joignables pour réagir. Les travaux de construction ont été donnés à l’entreprise SODEMA, avec un financement de FBN Bank RDC.

Gaël Hombo/acturdc.com

vous pourriez aussi aimer